• Culture et Esthétique Musicale – Jean François Boukobza

dino2 thématiques par an, les sujets pouvant aller de « l’opéra romantique allemand » à « la forme musicale après 1945 », en passant par « les symphonies de Haydn »… Jean-François Boukobza propose un nouveau (et costaud !) programme chaque année, les envies et idées des étudiants étant les bienvenues.

Faut s’accrocher !

3h les mercredi matin, préparez-vous à gratter du stylo ou tapoter du clavier à grande vitesse ! Heureusement il y a des petites pauses… durant les nombreuses écoutes d’extraits musicaux et les lectures de tout un ensemble de citations (correspondances, textes philosophiques, critiques musicales…) : chaque sujet est à la fois approfondi et abordé dans son contexte général (contexte historique, politique, éco, social, mouvements artistiques associés, etc).

Il faut tendre l’oreille et rester concentré : au fond de la salle, difficile de tout entendre… dommage car les blagues taquines fusent depuis le bureau qui nous fait face ! L’ambiance est très studieuse, mais un fou rire général naît très facilement d’une remarque ou d’un sarcasme du prof (une de ses spécialités). Si vous arrivez en retard à ce cours, n’oubliez pas d’ailleurs de préparer une excuse à la hauteur de son attente (vous devez bien être le héros ou la cible d’une histoire complètement farfelue…).

Une approche particulière :

C’est un moment d’ouvertures, de découvertes et de réflexions, durant lequel nos jugements critiques sont sollicités. Ne pas hésiter à poser la question dès qu’un mot encore inconnu est employé (ce qui arrive régulièrement), autant jouer le jeu de l’exercice intellectuel jusqu’au bout !

Les répercussions de ce cours se font sur de nombreuses années, et les références (ou encore les “connexions” entre différents domaines) qu’il nous apporte sont multiples ; on s’en rend compte plus tard en découvrant une musique, lors d’une lecture ou de la visite d’une expo…

Mathilde Genas (Promo 2011)